Soirées The Night / Simple Détour


Elégance et décadence, extravagance et danse, interventions plastiques, picturales et musicales, pérégrinations aventureuses et frénétiques, défoulement collectif, les soirées The Night programmaient peintres, sculpteurs, stylistes, performers, musiciens, Dj's ... en s’adressant tout particulièrement à un public déjanté, aux amateurs d’insolite, aux noctambules et aux coureurs de fêtes ...

De 1986 à 1987 à Strasbourg, l'association Simple Détour était constituée de :

* Philippe Debes
* Jean-Luc Billing
* Laurence Demaison
* Vincente Muscatiello
* Serge Schmitt
* Eric Ritzenthaler







Au Bandit, 
Simple Détour a organisé les soirées suivantes :

- vendredi 23 mai 1986   Candidate
(concert du duo nancéen Candidate + interventions plastiques et picturales Jean-Christophe Schieber)

- samedi 27 septembre 1986   "Le Bal des revenants"
(+ défilé de mode boutique "Exterieur" sur un mix signé Fizzy K.DO,  projection super 8 des travaux de Joan Spiess et expo Etienne Ayçoberry)

- vendredi 31 octobre 1986   Oto
(concert du groupe nancéen Oto + Plastic Painting Happening, interventions picturales "live" et performances du collectif Trans Neuron' Express).

- lundi 3 novembre 1986   The Legendary Pink Dots
(Edward Ka-Spel & the LPDs).
Sur scène, l'artiste strasbourgeois Claude Bernhart avait placé quelques unes de ses peintures : en grandeur nature, quelques gisants de la morgue de l'hôpital civil ...

Lire également :  http://lebandit.blogspot.fr/2011/07/arts-visuels.html

Ce concert a été mis en ligne par the Legendary Pink Dots le 4 juillet 2013,
il est téléchargeable gratuitement ici:
http://legendarypinkdots1.bandcamp.com/album/live-in-strasbourg-1986
Listen while you may ...




Message de Edward Ka-Spel le 11 juillet 2013:
"Bonjour Jean-Luc.....Really wanted to give you a personal thank you for the master cdrs of that show....People really enjoying it and it was a joy to listen to again for me....Great memories, Jean-Luc....."




- samedi 29 novembre 1986   Intoxicate
(groupe de Stuttgart, The Night en version germanique donc The Nacht + "Vie et mort" intervention picturale par Andreas Vornehm)

- mercredi 31 décembre 1986   "A Nice Berg" - the New Year's Night 
(la soirée du nouvel an confiée à Simple Détour)

- samedi 31 janvier 1987   War Tempo
(duo belge dans le style Front 242)

- vendredi 27 février 1987   Attrition
(Martin Bowes)

- vendredi 27 mars 1987  Edward Ka-Spel
(le leader des Legendary Pink Dots en solo)






Simple Détour a également organisé les soirées suivantes à l'Ecole des Educateurs Spécialisés (E.E.S. rue Sédillot à Strasbourg) :


- Rupture (groupe funk rock style Material)  / vendredi 18 avril 1986  :

* Laurent Hirn, guitare
* Kamel Merah, claviers
* Pierre Dinckel, basse
* Christophe Jolly, batterie


- Strip Tease Belette / vendredi 20 juin 1987  :

* François Rieg, batterie
* Nicolas Rémi, guitare
* Denis Urban, basse
* Hubert Beringer, chant, saxophone
* Olivier Forsans, claviers


- Edward Ka-Spel & the Legendary Pink Dots / vendredi 23 octobre 1987 :

Bloqués en douane à Kehl pour un contrôle hyper méticuleux des papiers d'identité, des factures de leur matériel et instruments, the Legendary Pink Dots (leur trajet direct d'Amsterdam par l'autoroute allemande suffit à expliquer le zèle particulier des douaniers) n'arriveront qu'en toute dernière minute sur le lieu du concert, ils démarreront leur concert de suite après une courte balance ...
Du fait de ces contre-temps, le groupe strasbourgeois Anechoic Chamber prévu en 1ère partie devra malheureusement renoncer à sa participation à la soirée.

1h45 de concert :
- Intro
- True Love
- Strychnine Kiss
- Neon Mariners
- Vigil Anti
- Lust for Powder
- Gallery
- Laguna Beach
- MMMmmmm.../animal
-  The Light In My Little Girl Eye's
- Echo Police
- Curious Guy
- Under Glass
- Poppy Day
- Love in a plain Brown Enveloppe
- Curious Guy





Thank you BB3 (+ Jean Noël G.) for you help !








Quelques photos signées Hamid Jinani lors des soirées Simple Détour ...



Hans Myer (ingé-son des Legendary Pink Dots), Edward Ka-Spel (chanteur et leader des LPD) et Philippe Debes (Simple Détour) au moment de la balance en fin d'après-midi ...




Serge Schmitt et Eric Ritzenthaler (Simple Détour)




Bad news.

Dimanche 2 avril 2017.
Je viens de réceptionner ce message douloureux : 

"Bonjour, je suis le frère d'Eric Ritzenthaler. Je viens de tomber sur votre blog du bandit. C'est vrai que le concert des Legendary Pink Dots m'est resté dans la tête.
En fait si je suis tombé sur ce blog c'est que je fouille dans son ordinateur. Et si je le fais c'est qu'il est mort avant-hier car son cœur a lâché."
Signé : Serge Ritzenthaler.

RIP Eric !!







Philippe Debes et Serge Schmitt (Simple Détour) + Jean-Luc Laborde (au centre)


 Cat L. Meyer + Jean-Luc Billing (Simple Détour)



 Côté cuisine : les soirées Simple Détour se mijotaient souvent rue du Vieux Marché aux Vins dans un grand appartement (au dessus du Bartholdi, en face du cinéma Le Club) où vivaient en colocation Philippe Debes et Jean-Luc Billing ...



 Corinne (la grande Corinne) et Catherine ont intensément fréquenté le Bandit (en général) et les soirées Simple Détour (en particulier) ...



 
Le trio nancéen Oto ... Anyway ... http://www.otomusic.net/bio/



Pasc du groupe nancéen Oto ...



Hubert Diyan (Tribo 2), Aline ... & friends ...



Edward Ka-Spel (the Legendary Pink Dots)  



P Phil Knight (the Legendary Pink Dots) 



Phil Knight & Edward Ka-Spel (the Legendary Pink Dots)



 
Serge Schmitt (Simple Détour) et Hans Myer (ingé-son des Legendary Pink Dots) ... repas végétarien à la Bague d'Or ...



 Jean-Luc Billing & Serge Schmitt (Simple Détour) + l'un des musiciens du groupe Attrition (à la Bague d'Or)



Serge Schmitt (Simple Détour) et le groupe Attrition (à la Bague d'Or)
http://www.myspace.com/attritionuk



Attrition (Martin Bowes) 


Attrition


Attrition


                       Attrition 


Candidate (Cécile et Bidou)



Candidate (Bidou)




Cécile, chanteuse de Candidate confie:
"Un des souvenirs les plus rigolos avec Candidate, c'est un concert en 1986 à Strasbourg au Bandit.
Sur un set de 15 titres, on n'a réussi à jouer qu'un seul morceau en entier, le reste s'est transformé en hystérie générale : Toutes les filles devant Bidou et tous les garçons devant moi à hurler. Moi qui étais très traqueuse sur scène, je n'avais jamais autant ri que pendant ce concert. Tout partait en vrille et plus on pataugeait, plus on était plié en 4. Inoubliable! On a fini au petit matin avec nos potes et nos fans à faire la route des vins en Alsace... Boire et conduire, ça se faisait encore à l'époque !"
 

Vidéo de Candidate tournée à Strasbourg à la même époque:




  Christophe Jolly, batteur du groupe Rupture ... sous l’œil attentif de Laurence Demaison (Simple Détour) ...



Pierre Dinckel et Laurent Hirn, respectivement bassiste et guitariste du groupe Rupture


Kamel Merah, clavier du groupe Rupture




Quelques photos de la performance Plastic Painting Happening réalisée le 31 octobre 1986 en 1ère partie du concert du groupe nancéen Oto, intervention picturale « live » signée par le collectif Trans Neuron' Express sur une idée originale de Romain Creutzmeyer, sur une bande-son des Residents (Constantinople).




 




 











Trans Neuron' Express ... collectif artistique constitué de Georges Laflotte, Etienne Ayçoberry, Jack Reinhardt, Romain Creutzmeyer, Nathalie Amann, Françoise Gauthier, Anne Ayçoberry, Philippe Ayçoberry ...




Coupures de presse, flyers, affiches ...


 
 
  


 

 

 

  

 




  


Les 2 affiches ci-dessus ont été réalisées par Jean-Christophe Schieber ... merci J.C. !



Accès direct aux rubriques du blog :  clic



4 commentaires:

Anonyme a dit…

A quand un simple retour ?!

Laurent .H a dit…

Etonnant retour dans le passé,heureux de nous en rafraîchir la mémoire

Bandit Pingouin a dit…

Merci Laurent H. pour ton commentaire et ton aide(-mémoire), je te rappelle que je serais très désireux de ré-entendre/écouter le groupe Rupture, si tu disposes d'enregistrements, même sur K7 ... à très bientôt. Jean-Luc Billing.

Blogger a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.